.
 

Partagez | 
 

 Retrouvailles [Rangiku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ichimaru Gin
Smile of Evil or not ?
Smile of Evil or not ?
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 26

Parchemin Technique
Niveau: 27
Points de Survie:
335/4000  (335/4000)
Style de combat:

MessageSujet: Retrouvailles [Rangiku]   Mer 20 Juin 2012 - 11:54

Dans le Hueco Mundo, le temps s’écoulait comme à son habitude. Les masques blancs vivaient leurs vies d’après tranquillement. Les plus faible se faisaient manger par les plus fort et eux-mêmes continuait leurs évolution en se faisant dévorer par un autre encore plus puissant dans l’espoir d’atteindre le stade ultime de Vasto Lordes. Autant dire que tout se passait comme d’habitude dans le monde du sable blanc. Il n’y avait pas vraiment de nouveauté depuis la chute de leur ancien roi, Aizen Sosuke, il y a maintenant 150 ans. Rien n’avait changé dans le palais maintenant couvert d’un toit. Plus aucuns espada ne vivait en ce lieu désormais fantôme et aucun roi n’avait reprit la tête du monde creux. Du moins jusqu'à récemment. En effet depuis quelques temps déjà, Las Noches commençait a retrouver un souffle de vie en se retrouvant peupler par de nouveaux espada ainsi qu’un roi. Enfin nouveaux espada sous entendait les anciens espada, ceux de l’époque d’Aizen. Ils avaient été sortit des enfers par leur ancien chef lui-même afin de l’aider dans sa quête de prise de pouvoir. Mais comment un homme aussi intelligent qu’Aizen pouvait croire que ses anciens alliés allaient l’aider encore une fois après avoir été trahie par ce dernier ? Comment pouvait-il croire qu’Hallibel, par exemple, allait accepter de le servir une nouvelle fois alors que l’ancien roi l’avait tué en personne jugeant qu’elle était trop faible ? C’était utopique de croire cela, si bien que les espada ont choisit de décliner l’invitation que leur offrait l’homme qui était devenue un Dieu pendant un moment. Cependant Aizen n’avait pas seulement sortis les espada de l’autre monde, il avait aussi sortit Gin Ichimaru et se dernier aussi refusa de le rejoindre une nouvelle fois. Après tout il détestait cet homme donc pourquoi le rejoindre une nouvelle fois ? A la place il était devenue le néo-chef de l’espada et donc du Hueco Mundo. Voila les seuls changements du Hueco Mundo après 150 ans. Les anciens espada étaient de retour et Gin était à leur tête.

Gin était actuellement dans la salle d’observation afin de surveiller tout les agissements d’Aizen à la fois à la Soul Society ainsi que dans le monde des humais. Ce n’était, d’ailleurs, pas la seule chose qu’il observait dans le monde des humains. Il observait également Kurosaki Ichigo qui était toujours shinigami après tout ce temps et il fallait bien l’avouer, le shinigami rouquin avait énormément progressé pendant toutes ses années ce qui élargissait le sourire permanent d’Ichimaru. Il était ravi de le voir aussi déterminer, aussi puissant et pas comme lors de leur dernière rencontre à savoir complètement briser psychologiquement. Pourtant, toutes ses observations sur Aizen et Ichigo n’étaient pas vraiment ce qui occupait l’esprit de Gin. Ce qui l’occupait vraiment c’était où se trouvait les shinigamis du Goteï 13. En effet ses derniers n’étaient pas présents lors de sa petite visite à la Soul Society avec Aizen lorsque celui-ci la délivrer des enfers. Mais ce n’était également pas les shinigamis en général qui le préoccupait, c’était une shinigami et en particulier son amie d’enfance Rangiku Matsumoto. Il aimerait tant savoir si elle allait bien et la meilleure façon de le savoir était de se rendre à la Soul Society afin de voir par lui-même. Le nouveau chef se leva de son fauteuil, quitta la salle d’observation ainsi que le Hueco Mundo quelques instants après sans rien dire à personne comme il le faisait tout le temps. Une fois arrivée à la Soul Society, plus précisément dans le Rukongai. Il avait choisit d’arriver à cet endroit car il se doutait bien que les shinigamis ne se trouvaient plus à l’intérieur du Sereitei et que donc cela serait stupide de se rendre là-bas. L’ancien capitaine de la troisième division commença son petit périple dans le Rukongai pour retrouver son amie. Après plusieurs minutes de recherche, Ichimaru ne trouvait aucun signe de shinigami jusqu'à ce que, par le plus grand des hasards, il réussi à trouver un shinigami qui patrouillait. Le shinigami poussa un petit cri de terreur et leva son arme lorsqu’il vit l’ancien capitaine s’avancer vers lui.


- N’a... n’approchez pas... ou vous... le regretterez... parole de Yoshi Mikami...

Avec un immense sourire Ichimaru lui répondit le plus sereinement du monde.

- Hé bien hé bien !!! J’ai peur. Si tu te crois capable de me frapper vas-y.

Le fameux Yoshi se jeta sur Gin et ce dernier esquiva sans aucuns problèmes la lame du pauvre shinigami de base. Ichimaru se trouva alors derrière son adversaire et avec le ton moqueur et provocateur qui le caractérise s’exclama.

- C’est tout ? Je suis déçu. Je m’attendais à mieux. M’enfin c’est pas grave. Avec ta présence je sais que les shinigamis ne sont plus très loin.

- Que... que veux tu ?

Un sourire large se dessina sur le visage de Gin et celui-ci dégaina son zanpakuto pour le planter dans la gorge du garde shinigami.

- Pardon. Mais je ne peux pas prendre le risque que tu alertes tout le monde de ma présence.

Ichimaru regarda le corps de Yoshi tomber sur le sol, endormi avec le Hakufuku, et tourna les talons pour trouver la base des shinigamis. Une base qu’il trouva quelques instants plus tard. Dissimulant sa pression spirituelle, Ichimaru observa de loin le campement et il reconnu quelques têtes comme celle de Kuchiki Byakuya, celle de Zaraki Kenpachi ou encore celle de son ancien vice capitaine Izuru Kira et au loin il aperçu une longue chevelure blonde. Nuls doutes que cette magnifique chevelure appartenait à la femme qui faisait battre son cœur, car il fallait l’avouer, Gin était sous le charme de son amie d’enfance sinon pourquoi aurait-il fait tout ce chemin pour tuer Aizen et la retrouver ? Se dissimulant dans l’ombre d’un arbre non loin d’elle, Gin éleva juste un peu son reatsu de tel sorte que seulement elle puisse le ressentir avant de dire doucement.

- Ca faisait longtemps Rangiku. Tu as l’aire en pleine forme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
JuBantaiFukutaisho
JuBantaiFukutaisho
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/05/2012

Parchemin Technique
Niveau: 19
Points de Survie:
175/1000  (175/1000)
Style de combat:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Rangiku]   Ven 22 Juin 2012 - 0:10

Plusieurs se demandent probablement comment ce fut de dormir pendant 150 ans, quelque part dans une pile de gens au milieu d’une grotte dans le Rukongai. En fait, la plupart des shinigamis victimes de cette situation ne furent pas vraiment incommodés pendant la longue sieste, sauf lors de leur réveil, lorsqu’ils se rendirent compte que quatre personnes leur dormaient par dessus. Mais, ça, c’est une autre histoire, parce que notre shinigami était un peu plus chanceuse.

Rangiku n’eut pas cet honneur, elle fut privilégiée d’être au dessus d’une pile, et de faire partie des premiers qui se réveillèrent. Mais se réveiller dans quoi? Alors que notre dernier souvenir est d’être assis dans un bureau à remplir la plus ennuyante des paperasses et que l’on ouvre les yeux dans une noirceur peu accueillante, le corps courbaturé, il y a vraiment une raison de s’inquiéter de notre état mental. D’ailleurs, la jolie blonde s’était d’abord questionnée sur ce qu’elle avait mangé, ou même bu. Peut-être que le saké était périmé.

Elle comprit rapidement en descendant de sa pile – en faisant attention à ne pas écraser des mains ou des pieds… ou encore des visages- , qu’elle n’était pas seule dans cet étrange monde. En premier, elle crut qu’on l’avait téléportée dans un monde tout à fait différent, mais quelqu’un de bienveillant l’avait informée que c’était simplement le Rukongai, et que le Seireitei était impénétrable.

IMPÉNÉTRABLE?!

Oui, leur forteresse était maintenant la propriété d’Aizen, supposé être enfermé depuis… depuis combien de temps déjà? 150 ANS?! 150 ans, oui. C’était la durée de leur «repos», et rien n’allait changer cette situation de crise. Tous ceux qui vivaient au Gotei 13 autrefois étaient là, dans cette grotte, avec aucun moyen de rentrer chez-eux, puisque le territoire appartenait maintenant au dictateur revenu des souterrains du Seireitei.

Cela faisait plusieurs jours que les capitaines éveillés et les shinigamis aptes à élaborer des plans tentaient de faire une stratégie, mais rien ne pouvait aboutir par manque de ressources sur les nouveaux occupants de leur ancienne demeure. Beaucoup étaient fatigués, voire même épuisés, et Rangiku n’était aucunement épargnée, cernée et tenant à peine debout. Ses temps de repos étaient rares, puisqu’elle était l’une des personnes les plus gradées éveillées, et elle se devait de surveiller le territoire temporaire des shinigamis pendant que d’autres espionnaient ou patrouillaient le plus près possible des murs, tentant de récupérer des parcelles d’informations.

En ce moment, elle surveillait une zone bordée de quelques arbres depuis de longues minutes. Rien, comme d’habitude. Ces voleurs de territoire n’avaient même pas le culot de les attaquer, alors qu’ils les avaient évincés. Soudain, un reiatsu s’éleva derrière elle. Aussitôt, au lieu de se retourner, prête à réagir, elle figea. Elle reconnaissait cette énergie. Mais elle avait vu son possesseur mourir, dans ses bras! Ça y est, elle manquait trop de sommeil, ses vieux souvenirs venaient la hanter. Elle serra lentement les doigts autour de sa garde, qu’elle tenait de façon permanente.

Puis, ce fut la voix. Cette voix. Celle qu’elle aimait tant entendre et qui pourtant, en terrorisait beaucoup. C’en était trop pour elle. Son Gin venait de lui dire qu’elle avait l’air en pleine forme! Pourtant, elle était si fatiguée… C’était cela. Il venait lui remonter le moral même si elle était presque prête à renoncer. Elle murmura, sans se retourner, les yeux se remplissant doucement d’eau :

«Gin… s’il te plait… ne me fais pas ça… tu le sais que je ne suis pas en forme…»

Un léger sourire anima ses lèvres. Elle était amusée, malgré elle, de faire encore ces rêves éveillés où Gin lui donnait cette affection indirecte dont la shinigami avait besoin. De douces paroles… qui n’étaient pas réelles…

_________________

Fuyu no Hanabi by Gin Ichimaru feat. Rangiku Matsumoto on Grooveshark


Dernière édition par Matsumoto Rangiku le Lun 25 Juin 2012 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Smile of Evil or not ?
Smile of Evil or not ?
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 26

Parchemin Technique
Niveau: 27
Points de Survie:
335/4000  (335/4000)
Style de combat:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Rangiku]   Ven 22 Juin 2012 - 13:13

Gin Ichimaru était adosser contre l'arbre et fixait le dos de son amie d'enfance afin de la contempler. Même de dos on pouvait voir et ressentir toute la tristesse qui se dégageait de son corps voluptueux. Visiblement elle semblait penser que son énergie spirituelle ainsi que sa voix était une illusion puisque Rangiku ne se retournait pas. Cela pouvait être aussi du au faite qu'elle n'avait rien entendu ou ressenti mais Gin était absolument sure qu'elle avait sentie son reatsu aussi infime soit-il. Lorsque la femme qui faisait battre son coeur ouvrit doucement la bouche pour prendre la parole, avec une voix triste et malgré tout tremblante, Ichimaru était conforté dans son idée d'illusion.

- Gin… s’il te plait… ne me fais pas ça… tu le sais que je ne suis pas en forme...

L'ancien capitaine de la troisième division ne répondit pas à la phrase énoncé et se décolla lentement de son arbre pour s'avancer vers elle. Ses pas étaient lents et les plus léger possible. Leurs bruits étaient à peine audible et une petite brise venait de se lever faisait voler doucement ses cheveux violets. Après un moment, qui pouvait sembler une éternité au vue de la vitesse de Gin, le nouveau chef du Hueco Mundo se stoppa juste derrière elle avant de lui passer les bras autour du cou afin de l'enlacer tendrement puis il lui murmura dans le creux de son oreille.

- Penses-tu vraiment que cette douce chaleur qui te réchauffe et te réconforte à l'heure actuelle est également une illusion Rangiku ?

Son sourire s'élargissait une nouvelle fois mais ce n'était pas l'habituelle sourire cruelle ou mystérieux. Non. C'était un sourire tendre et affectueux qu'il ne réservait uniquement à la vice capitaine de la dixième division. Après tout, seule Rangiku connaissait la vraie nature, la plus profonde, de Gin. Il n'était pas l'homme cruel et sadique que tout le monde pensait et ça Rangiku le savait. Ichimaru était toujours en train d'enlacer son amie et amour lorsqu'il reprit la parole une nouvelle fois, toujours dans un murmure.

- Tu dois surement avoir pleins questions à me poser Rangiku, mais pas ici. Je n'ai pas vraiment envie d'être découvert aussi vite.

L'ancien capitaine la libéra de son étreinte avant de s'éloigner un peu afin de trouver un coin où ils seraient tranquilles pour parler ensemble. Il trouva un endroit un peu loin, environ une cinquantaine de mètres, qui était assez couvert par les arbres. Cet endroit était parfait pour une discussion avec son amie d'enfance et Gin s'appuya encore une fois contre un arbre, les bras croisés. Un silence assez pesant plainait entre les deux amis et Gin prenait le temps de regarder Rangiku. Elle avait vraiment l'aire épuiser et son visage indiquait clairement une grande tristesse qui prenait le pas sur elle un peu plus chaque jours. Le sourire de Gin s'envola. Il savait que c'était sans doute à cause de lui que Rangiku abordait se masque de tristesse et il s'en sentait vraiment désolé.

- Désolé Rangiku. Je t'ai promis une fois que tu n'aurais plus jamais à pleurer et je n'ai pas réussi à tenir ma promesse envers toi.

Ichimaru arrêta de parler quelques secondes puis il reprit.

- Si tu as des questions vas-y.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
JuBantaiFukutaisho
JuBantaiFukutaisho
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/05/2012

Parchemin Technique
Niveau: 19
Points de Survie:
175/1000  (175/1000)
Style de combat:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Rangiku]   Ven 22 Juin 2012 - 15:41

Rangiku était maintenant de plus en plus inquiète. Si elle s’était mise à rêver, comment réussirait-elle à tenir jusqu’à la fin de la journée de surveillance? Et, comme de nombreuses fois auparavant, le fait que ce soit Gin l’élément principal de son hallucination la rendait folle. Elle n’arrivait pas à se faire à cette idée qu’il était mort, même si elle l’avait tenu dans ses bras alors qu’il quittait son corps. Le reiatsu qui était sien persistait à la hanter, et ses jointures devenaient blanches à force de serrer la garde d’Haineko.

De longues secondes passèrent sans qu’elle n’ait eu de réponse. Mais pourquoi est-ce qu’elle sentait encore cet homme derrière elle? Pourquoi est-ce que son fantôme se tenait en silence comme ça et la torturait? Elle sentit soudain une présence beaucoup plus près et des bras se glisser doucement autour de son cou. Un long frisson la parcourut, alors qu’elle ouvrait grand ses yeux, comme choquée. Une chaleur l’envahissait tranquillement sans qu’elle ne puisse y faire quelque chose.

Sitôt après l’avoir prise, le possesseur de ces bras approcha sa bouche de son oreille et se mit à lui parler. Non sans la calmer, cette voix eut l’effet de la choquer encore plus. Jamais le fantôme de Gin n’avait été si réel et si agréable.

« Penses-tu vraiment que cette douce chaleur qui te réchauffe et te réconforte à l'heure actuelle est également une illusion Rangiku ? »

La bouche de la shinigami s’ouvrit dans une expression de surprise alors qu’elle voulait lui répondre que non… bien que sa tête ne lui dise que ce n’était que son imagination. Non… cette voix était bien trop réelle, pour une fois… si vraie. Elle ferma les yeux et se fit bercer par la nouvelle phrase qu’il lui servait.

« Tu dois sûrement avoir plein de questions à me poser Rangiku, mais pas ici. Je n'ai pas vraiment envie d'être découvert aussi vite.»

Les bras se desserrèrent avant de la lâcher complètement, la faisant rouvrir les paupières. Ses doigts avaient lâché son zanpakutô, son esprit vagabondait tranquillement… mais surtout, sa tête se tourna légèrement vers l’arrière, pour voir cet homme qui revenait d’une autre époque. Il marchait déjà vers les arbres non loin de là. Elle vérifia autour d’elle que personne ne les avait aperçus, puis s’empressa de le suivre.
L’homme s’adossa à un arbre en croisant calmement les bras, alors qu’elle demeura debout, face à lui. S’ensuivit un long instant, où, dans le silence, les deux amis se regardaient. Ils s’examinaient, sans doute pour imprimer de façon plus claire cette vue de l’autre dans chacune de leurs têtes. Alors qu’elle s’attardait sur ce si beau visage, Rangiku fut ramenée à la réalité par de nouvelles paroles provenant de lui.

« Désolé Rangiku. Je t'ai promis une fois que tu n'aurais plus jamais à pleurer et je n'ai pas réussi à tenir ma promesse envers toi.»

Sans qu’elle ne s’en rende compte, un doux sourire naquit sur ses lèvres. C’était Gin. Des promesses, mais celles-ci étaient irréalisables. Pourtant, il persistait toujours à vouloir accomplir celle-là, même si l’évidence de son impossibilité était là. Il prit enfin un court instant, puis lui proposa de répondre à toutes ses questions.

« Si tu as des questions, vas-y.»

Un seul mot arriva à quitter la bouche de la shinigami… et ce fut :

«… Comment?»

_________________

Fuyu no Hanabi by Gin Ichimaru feat. Rangiku Matsumoto on Grooveshark


Dernière édition par Matsumoto Rangiku le Lun 25 Juin 2012 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Smile of Evil or not ?
Smile of Evil or not ?
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 26

Parchemin Technique
Niveau: 27
Points de Survie:
335/4000  (335/4000)
Style de combat:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Rangiku]   Ven 22 Juin 2012 - 19:46

Le vent soufflait au travers des branches des nombreux arbres qui entouraient Gin Ichimaru ainsi que Rangiku Matsumoto. Ce vent faisait légèrement virevolter les cheveux resplendissants de la plantureuse vice capitaine, la rendant encore plus belle que jamais. Une personne qui observait la scène y verrait sans aucuns doutes un tableau magnifique d'une jeune femme au visage triste qui venait de retrouver l'homme qu'elle aimait. Et on ne pouvait pas vraiment dire que l'hypothétique spectateur avait tort car c'était à peu près ce qui était en train de se passer en ce moment. Ichimaru fixait son amie dans l'attente des questions qu'elle voulait lui poser puis une question sortit de sa bouche. Cette question il l'avait prévue tellement elle était évidente.

-… Comment?

Gin ne répondit pas immédiatement, laissant ainsi planer un petit silence seulement briser par le vent qui soufflait tel une brise de printemps puis l'ancien capitaine lui répondit enfin.

- Aizen.

La réponse était claire, net et précise mais Ichimaru pensait également qu'il devait à Rangiku plus d'information, si bien qu'il commença à tout lui expliquer.

- Aizen est venu en enfer me liberé ainsi que Tousen et les anciens espada pour que l'on rejoigne son armée. J'ai bien entendu accepté de l'aider pour sortir de cette endroit mais j'ai refusé de l'aider une seconde fois. Maintenant je dirige le Hueco Mundo avec l'ancienne espada et je surveille les actions d'Aizen ainsi qu'Ichigo Kurosaki. Ce petit sera sans doute utile lors de la prochaine bataille.

L'homme au visage mystérieux arrêta de parler afin de laisser à Rangiku le temps d'avaler tout cela. Il comprenait parfaitement que la belle avait encore du mal à croire qu'il se tenait la devant elle, en chair et en os mais pourtant cela n'était pas un rêve. L'ami d'enfance de Rangiku s'avança un peu plus vers elle pour être le plus proche possible de cette dernière.

- Dis Rangiku. Ce jour, il y a 150 ans, j'ai souvent regretté une seule chose. Ne pas m'être excusé auprès de toi de vive voix.

C'était vrai. Durant son séjour dans l'autre monde, Gin se reprochait souvent cela même s'il s'était excusé bien avant lors de son départ de la Soul Society. Il aurait aimé le faire encore une fois après lui avoir tout expliquer. Lui expliquer. Oui il fallait qu'elle sache pourquoi il avait accepté d'aider Aizen il y 150 ans. Toujours aussi proche d'elle, Ichimaru reprit la parole.

- Tu sais Rangiku. Si j'ai accepté d'aider Aizen il y a 150 ans c'était pour te rendre ce qu'il t'avait volé. J'ai bâtit tout mon plan sur le mensonge et la cruauté. Je n'ai pas hésité à sacrifier Rukia Kuchiki ou les 46 de Chuos ainsi que de me servir de Kurosaki Ichigo comme plan de rechange si je venais à échouer. Mais tout cela je l'ai fait pour toi Rangiku car je voulais te voir sourire et non pleurer.

Maintenant elle savait tout sur ses motivations d'il y a 150 ans. D'un certain coté il se sentait soulager de lui avoir dit la vérité et il ne restait plus qu'a voir qu'elle serait sa réaction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
JuBantaiFukutaisho
JuBantaiFukutaisho
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/05/2012

Parchemin Technique
Niveau: 19
Points de Survie:
175/1000  (175/1000)
Style de combat:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Rangiku]   Lun 25 Juin 2012 - 23:07

Un silence flotta le temps de quelques secondes qui parurent une éternité à Rangiku en attente d’une réponse de son ami d’enfance. Seul le vent était audible, et il n’avait probablement aucune intention de cesser de souffler sa brise à travers les branches des arbres alentour, mais aussi dans les cheveux des deux êtres se trouvant face à face.

Le sourire de la jolie shinigami s’estompa peu à peu lorsqu’enfin elle entendit la réponse tout aussi simple que la question était en elle-même. Aizen. C’était grâce à Aizen, ce fou qui leur avait tout enlevé une fois de plus? Non. Elle ne pouvait nullement croire cela, que cet homme ait pu lui rendre ce qui lui était le plus cher était impossible, parce que ce n’était pas lui. Il y avait autre chose. Elle voulut ouvrir la bouche pour s’objecter, mais Gin avait déjà repris la parole en lui expliquant exactement ce qui s’était passé. Elle serait bien forcée de le croire…

En enfer. Gin avait visité l’enfer. Ce fut la première chose qui marqua profondément ses pensées alors qu’elle le voyait faire quelques pas vers elle. Ses yeux suivant son visage, elle réfléchissait à ce qu’elle venait fraîchement d’apprendre. Ainsi, Aizen ne l’avait pas ramené pour faire plaisir à quelqu’un… mais plutôt pour se l’approprier encore une fois. Heureusement, son ami avait choisi de ne pas le suivre… mais plutôt reconquérir le Hueco Mundo seul. Soudain méfiante, elle se demandait s’il était un allié ou un ennemi, finalement…

«Tu…»

Mais bien vite, elle fut coupée par cet homme qu’elle regardait avec une pointe de tendresse dans le regard, qui lui disait regretter de ne pas s’être excusé de vive voix. Juste cette phrase suffit à lui redonner un léger sourire mélancolique, parce que Gin avait toujours été comme ça. Cela faisait partie de son charme, et, inconsciemment, cela le rendait encore plus agréable aux yeux de la fukutaisho, même si c’était quelque chose de déplorable.

Elle baissa légèrement le regard vers son cou, se rendant compte à quel point il était près d’elle. Si près qu’elle aurait pu tendre le bras et le toucher. Pourtant, elle ne le fit pas, ramenant son regard vers son si beau visage. La bouche de l’homme s’anima à nouveau, dévoilant la raison de ses actes à cette époque où le Seireitei appartenait encore aux shinigamis. Tous ces sacrifices, il les avait faits pour elle et elle seule. Fermant les yeux un court instant, elle serra les dents en se rendant compte à quel point il tenait à elle malgré ce qu’il avait dû faire.

«Mais... Gin… je n’avais besoin que tu restes près de moi…»

C’était presque exactement cela, parce qu’il avait été si peu présent dans ces temps-là, et que tout ce qu’elle voulait secrètement, c’était pouvoir être dans ses bras et rêver… Néanmoins, elle le remerciait intérieurement d’avoir cru faire bon pour elle, même si cela avait coûté très cher.



J'ai décidé de revenir en grosseur normale et d'utiliser le blockquote pour plus d'uniformité <3

_________________

Fuyu no Hanabi by Gin Ichimaru feat. Rangiku Matsumoto on Grooveshark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Smile of Evil or not ?
Smile of Evil or not ?
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 26

Parchemin Technique
Niveau: 27
Points de Survie:
335/4000  (335/4000)
Style de combat:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Rangiku]   Mar 26 Juin 2012 - 17:59

Ichimaru restait devant l'élu de son coeur avec son habituel sourire aux lèvres. Diantre qu'il trouvait son amie d'enfance magnifique. Tout chez elle était d'un perfectionnisme sans égale. Que cela soit pour ses longs cheveux blond aussi beau et chaleureux qu'un champ de blé ou son visage si fin et attirant qui à sans aucun doutes fait des ravages parmi la gente masculines. Certes moins de ravages que son corps si voluptueux mais il fallait prendre en comptes ses ravages. Ce qui était le plus beau sur Rangiku était sans conteste son grain de beauté sous sa lèvre. Ce dernier était parfaitement bien placé et mettait sa beauté, déjà bien exposé, en valeur. Aucun homme digne de se nom ne pouvait dire que la vice capitaine de la 10ème division était repoussante comme le serait une libération d'espada à deux sous.

Gin l'admirait comme jamais lorsque la très jolie blonde prit enfin la parole pour lui faire part de sa réaction après que l'ancien capitaine lui ai avoué la vérité.


- Mais... Gin… je n’avais besoin que tu restes près de moi…

La réponse fit mouche dans l'esprit d'Ichimaru et celui-ci perdit son sourire pour laisser place à son visage surpris. La phrase que son amie venait de dire était criante de vérité. En effet cette dernière révélait une certaine attirance physique envers l'ancien capitaine. Ainsi Rangiku éprouvait certaines choses envers Gin et cela était réciproque. Seulement Gin ne pouvait pas le lui dire. Du moins pas encore. Il lui dirait une fois que tout seras terminer. Oui quand tout seras finis avec Aizen, Gin lui avouerait tout une bonne fois pour toute. Seulement rien n'assurait le nouveau chef de l'espada de revoir son amie en vie et ainsi lui dire tout ce que son coeur ressentait. Gin pouvait tout lui dire, ici et maintenant, mais il allait retourner au Hueco Mundo en la laissant seule ce qui lui donnerait un point d'attache, chose qu'Ichimaru à toujours éviter de lui donner afin de ne pas la faire souffrir ou pleurer. Ichimaru prit un moment de réflexion en tournant le dos à son amie avant de revenir en face d'elle.

- Tu sais Rangiku. Tu avais l'aire surprise de voir que j'étais le nouveau chef du Hueco Mundo et tu devais sans doute te demander si j'allais être ton ennemi ou non. Je ne le suis pas. Du moins ton ennemi à toi Rangiku. Si les shinigami se mettent en travers de ma route je n'hésiterais pas. Tout comme je serais capable de vous aider. Seulement diriger un monde demande beaucoup de temps et de travail...

Ichimaru marqua un nouveau temps de pause. Oui c'était ça qu'il devait faire. Il le voulait et elle aussi alors pourquoi hésiter ? Il y avait de fortes chances qu'elle accepte mais aussi qu'elle refuse. Gin n'avait rien à perdre sur ce coup et, avec un sourire très large, tandis sa main squelettique vers la très jolie blonde.

-... alors pourquoi ne viendrais-tu pas avec moi Rangiku ? Ensemble on pourrait diriger le Hueco Mundo et vaincre Aizen. Ainsi on sera toujours ensemble. C'est ce que tu veux Rangiku. Alors viens avec moi et finissons-en avec Aizen une bonne fois pour toute.

La voila sa solution. Emmené Rangiku avec elle pour qu'elle devienne la nouvelle " reine " du monde des maques blanc. Si elle acceptait, ils seraient ensemble pour un très long moment comme dans leurs jeunesses. Si elle refusait, cela serait sans doute difficile pour tout les deux mais un jour il serait ensemble pour toujours.

- Alors Rangiku ? Veux-tu venir avec moi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
JuBantaiFukutaisho
JuBantaiFukutaisho
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/05/2012

Parchemin Technique
Niveau: 19
Points de Survie:
175/1000  (175/1000)
Style de combat:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Rangiku]   Mar 26 Juin 2012 - 22:51

Elle voyait très exactement que Gin l’admirait, car il semblait dans une totale transe de fixation en direction de son visage. Une légère roseur s’empara de son visage, mais elle n’était pas assez visible pour être embarrassante. Sitôt qu’elle eut terminé sa phrase, elle remarqua un changement immédiat dans l’expression de Gin. Il était devenu surpris! Ce qui fit penser à Rangiku qu’elle l’avait touché avec sa phrase. Est-ce qu’il l’appréciait vraiment, dans ce cas?

Il lui tourna le dos. Au plus profond de son esprit, la shinigami se mit à réfléchir elle aussi. Son ami d’enfance avait toujours été mystérieux, peu présent, et cela c’était toujours répété. Allait-il disparaître une fois de plus sans en ajouter? Elle en avait déjà appris en quelques minutes bien plus que ce qu’elle avait pu réussir à comprendre auparavant sur lui. Ce qu’elle craignait, tout en fixant son dos, c’était de le voir partir sans se retourner, après la phrase qu’elle venait de lui dire. Sans doute l’avait-elle ébranlé, mais ce n’était pas son but de le troubler au point de le faire fuir. Enfin, il revint vers elle.

Il lui expliqua qu’il ne serait pas son ennemi, mais qu’il n’aurait aucun problème à devenir celui des shinigamis si ceux-ci devenaient hostiles à son égard. Cependant, il était prêt à leur apporter de l’aide. Pourquoi ne pas le faire maintenant, aller voir les capitaines et leur expliquer qu’il pouvait être un allié? Elle se demandait comment l’Espada accepterait de faire partie de l’équipe des shinigamis, mais si c’était contre Aizen… peut-être cela pourrait-il fonctionner.

Le nouveau dirigeant du Hueco Mundo cessa de parler en plein milieu de son dialogue tout en reprenant un grand sourire et en tendant la main vers Rangiku. Qu’allait-il faire ou dire? Aussitôt, il reprit la parole en lui proposant d’aller à ses côtés à Las Noches, pour être ensemble et vaincre Aizen. Agrandissant le regard, presque choquée, la blonde n’osa pas toucher cette main maigre tendue vers elle. Cette invitation avait eu le don de la bloquer, et, à présent, elle ne savait pas quoi faire. D’ailleurs, il se répéta doucement puisqu’elle ne répondait pas.

«Alors, Rangiku? Veux-tu venir avec moi?»

«Je… je dois y réfléchir, je ne peux pas choisir maintenant… Gin…»

Cette proposition avait des côtés excitants. Vivre une nouvelle vie, complètement différentes, auprès de celui qu’elle aimait, dans un nouveau monde. Mais était-elle vraiment prête à quitter ceux avec qui elle avait toujours vécu, travaillé et évolué pour aller avec Gin dans un endroit qui lui était parfaitement inconnu, avec des gens qu’elle n’avait jamais vraiment rencontré de manière amicale? Et laisser tous ses amis dans un pareil moment de crise, c’était quelque chose qui l’inquiétait aussi.

_________________

Fuyu no Hanabi by Gin Ichimaru feat. Rangiku Matsumoto on Grooveshark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichimaru Gin
Smile of Evil or not ?
Smile of Evil or not ?
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 26

Parchemin Technique
Niveau: 27
Points de Survie:
335/4000  (335/4000)
Style de combat:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Rangiku]   Mer 4 Juil 2012 - 12:12

L’ami d’enfance de la superbe blonde continuait de poser son regard sur cette dernière tout en attendant une réponse, qu’il espérait positive. Mais au fond de lui, Gin savait que la belle n’oserait pas partir comme ça avec lui vers, ce que l’on pourrait appeler une vie nouvelle. Il savait que Rangiku refuserait de laisser ses autres amis derrière elle par les temps qui courts mais Ichimaru avait encore une infime lueur d’espoir qu’elle dise oui à sa demande et la femme qu’il aimait confirma son impression première d’une petite voix.

- Je… je dois y réfléchir, je ne peux pas choisir maintenant… Gin…

L’ancien capitaine de la troisième division baissa sa main en guise de compréhension envers le choix de son ami. Sur le coup il accepta ce choix et il ne chercha absolument pas à la forcer. Ce choix devait être le sien et uniquement le sien. D’aucune manière que ce soit, elle ne devait être forcé dans cette prise de décision.

Le soleil commençait à se coucher tout doucement, rendant ainsi le ciel d’une très belle couleur orangé. Cela faisait un long moment qu’Ichimaru n’avait contemplé au moins un morceau de coucher de soleil. Les rayons de la boule de feu étaient chauds et agréable même si le vent qui soufflait dans les arbres depuis un petit moment se faisait encore plus frais et légèrement plus fort. Gin se disait qu’il valait mieux profiter encore un moment de se spectacle O combien magnifique car une fois de retour dans le monde des masques blanc la nuit éternelle serait de retour ainsi que l’absence de brise lui manquerait d’une certaine façon.

Le sourire toujours encré sur son visage mystérieux, Gin s’approcha doucement de son amie d’enfance de telle sorte qu’elle puisse bien le voir. Leurs visages étaient tellement proches qu’Ichimaru pouvait ressentir légèrement le souffle chaleureux de la respiration de Rangiku. Puis l’ancien allié d’Aizen posa sa main droite juste au dessus de la poitrine imposante de la belle comme pour sentir son cœur battre avant de prendre la parole.


- Je comprends Rangiku. Je vais te laisser un moment afin que tu puisses réfléchir correctement à ma demande. Je reviendrais te voir d’ici quelques jours et tu me diras ta réponse. Qu’importe cette réponse je la respecterais.

Une fois sa phrase terminer, l’ancien capitaine voulait la laisser pour rentrer à Las Noches dans le Hueco Mundo. Seulement il ne trouvait pas la force nécessaire pour la laisser seule une fois de plus. Il aimerait tellement passer encore un petit moment avec. Rien qu’un tout petit moment même infime. Et Gin se surprit lui-même lorsqu’il approcha doucement son visage de celui de son amour inavoué mais quasi certain. Ses lèvres s’approchèrent dangereusement de celle de Rangiku. Il l’aimait vraiment, cela il en était certain mais il ne souhaitait pas lui faire encore plus de mal en lui laissant une trace de passage. Sauf qu’en ce moment il faisait exactement le contraire. En voulant l’embrasser, Gin lui laissait des traces de lui ce qu’il avait toujours refuser de faire. Les lèvres d’Ichimaru eurent juste le temps d’effleurer celle de Rangiku qu’une voix qu’Ichimaru reconnu s’éleva dans les airs.

- Vice capitaine Matsumoto !!!! Eloignez vous de cet homme, il est dangereux.

Le fameux Yoshi rencontrer un peu plus tôt avait reprit connaissance et courait dans leurs direction. Gin, lui, se retourna d’un coup et sourie fortement devant cette connaissance.

- Hola. Mais c’est ce shinigami que j’ai combattu il y a quelques instants et qui a vaillamment combattu.

- La dernière fois tu m’as eu par surprise vermine. Cette fois je vais te battre.

- Voyez vous ça. Arrête j’ai peur là.

Ichimaru se retourna vers Rangiku une dernière fois.

- Puisque ton chevalier servant est arriver je n’ai pas d’autres choix que de me retirer.

Puis, avec une mine triste que seul Rangiku pouvait voir il conclue par

- Bye Bye Rangiku. Prend soin de toi.

L’homme fit un Shumpo et quitta les lieux en entendant comme dernière parole un « lâche » de la part de Yoshi. Quelques instants plus tard, Ichimaru retourna dans ses quartiers au Hueco Mundo et s’installa sur son lit, ravie d’avoir revu l’élue de son cœur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsumoto Rangiku
JuBantaiFukutaisho
JuBantaiFukutaisho
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/05/2012

Parchemin Technique
Niveau: 19
Points de Survie:
175/1000  (175/1000)
Style de combat:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Rangiku]   Jeu 5 Juil 2012 - 12:07

Sitôt qu’il eut entendu les paroles hésitantes de Rangiku, l’homme descendit sa main, ce qui inquiéta la shinigami. Allait-il partir sans rien dire, profondément déçu et ne jamais revenir? Et pourtant, il ne s’éloigna pas. Il demeura devant elle alors que l’astre brûlant qu’était le soleil commençait à descendre. Elle remarqua qu’il y porta un certain intérêt pendant que la brise s’intensifiait quelque peu, puis fut interrompue dans sa réflexion par Gin s’approchant d’elle.

S’approcher si près qu’ils se touchaient presque, leurs respirations respectives se mélangeant entre-elles. Doucement, sans brusquerie, il leva à nouveau la main, mais cette fois pour la poser au-dessus de sa poitrine en lui expliquant qu’il comprenait, et qu’il lui laisserait du temps pour réfléchir. Qu’il reviendrait dans plusieurs jours afin de savoir si elle voulait le rejoindre ou non. Et que, peu importe ce qu’elle dirait, il respecterait son choix. La bouche de la blonde s’ouvrit très légèrement d’une certaine surprise, étant soulagée qu’il ne soit pas fâché contre elle.

Ensuite, il se pencha doucement vers elle. Il allait l’embrasser! Son rêve secret était en train de se réaliser alors que Gin s’approchait de son visage. N’osant pas fermer les yeux afin d’être témoin de cette scène tant attendue et imaginée des dizaines de fois, Rangiku savait qu’elle ne rêvait pas. Cependant, l’action de son ami d’enfance fut interrompue juste au moment où il la frôlait par la voix d’un autre shinigami apparemment affolé.

« Vice capitaine Matsumoto !!!! Éloignez-vous de cet homme, il est dangereux. »

Gin se retourna immédiatement vers celui qui courait dans leur direction. Rangiku étira un peu le cou afin de voir cet être qui avait brisé l’instant magique. Elle savait, au fond d’elle-même, que Gin n’était pas dangereux. Du moins… avec elle. Il avait depuis toujours laissé planer cette illusion de n’être qu’un méchant, alors qu’en fait, il faisait partie de l’autre camp… le tout pour elle, comme il venait de lui révéler.

Actuellement se déroulait une joute verbale, l’un traitant l’autre de vermine. Non, Gin n’était pas de la vermine. Ce shinigami avait certes raison de s’inquiéter, mais ce n’était pas du tout le moment de commencer les hostilités.

« Puisque ton chevalier servant est arrivé, je n’ai pas d’autre choix que de me retirer. »

La blonde comprenait évidemment la situation, mais elle était déçue d’avoir raté ce qui avait failli avoir lieu. Elle se dit qu’il y aura peut-être une autre chance un jour, et vit l’expression attristée de son ami lorsqu’il lui adressa sa dernière phrase…

« Bye Bye Rangiku. Prend soin de toi.»

Elle n’eut pas le temps de lui répondre, que déjà il quittait. Le jeune shinigami lui lança un dernier « Lâche! » avant de se retourner vers Rangiku, ayant le sentiment d’avoir accompli sa tâche auto-attitrée, soit de la protéger. Elle lui lança un regard découragé avant de se diriger vers le camp pour prendre son repos, puisque son remplaçant pour la garde arrivait en marchant.

Gin avait dit qu’il reviendrait quelques jours plus tard, et le temps était à présent consacré à la réflexion sur sa proposition.

_________________

Fuyu no Hanabi by Gin Ichimaru feat. Rangiku Matsumoto on Grooveshark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles [Rangiku]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles [Rangiku]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The Blood Campaign :: Soul Society :: Rukongai :: Les Districts-
Sauter vers: